9 décembre 2018 Concert de Noël Espalion

13 h – le sac « chorale » est prêt. Le sac « caméra » est ok avec les batteries chargées à bloc. Papiers, lunettes et gilet jaune pour passer les éventuels barrages, en route. Direction Espalion aujourd’hui pour le concert de Noël de l’Ensemble Polyphonique. Il ne fait pas bien beau, ni chaud mais qu’importe, nous allons oublier cela pour quelques heures. Halte à Palmas pour prendre mes amis au passage et nous voilà déjà au rendez-vous à l’église paroissiale St Jean Baptiste.
Un petit nombre de choristes est déjà sur place et quelques espalionnais s’affairent à monter les estrades.
Nous allons profiter du petit quart d’heure que nous nous sommes octroyés pour caler la mise en place. Avec un chœur qui fluctue à chaque concert au gré des 5 chorales participantes, pas toujours facile de retrouver ses repères. Bon ! on y aura passé 40 mn au lieu de 15 sous la gouverne de Gisèle C. et de notre chef, mais tout le monde est fin prêt pour la répétition afin de réitérer le bon concert précédent et mieux encore. Nous égrenons les chants au fil du programme. La « Douce Nuit » est un peu agitée. Wandrille N. va en étrenner le solo avec brio. La nuit tzigane est calme, tout va bien…
Les lignées de chaises commencent déjà à être occupées. C’est le petit quart d’heure de pause.
Les espalionnais ont répondu présents au traditionnel rendez-vous de Noël de leur chorale locale. Monique Z., présidente de l’Ensemble Polyphonique, ouvre le concert par quelques mots de bienvenue et de remerciements. Place au Chef. Et Gilles ne manque pas de présenter les différents chœurs affublés de l’image qu’il leur a décerné : le jaune des Voix des Boraldes de St Chély pour l’aligot, le mauve de la Chorale du Vallon pour le vin de Marcillac, le rouge de Résonance pour les taureaux de Laissac, le rose pâle de l’Ensemble Polyphonique pour les pastels. Et les « petits derniers », Mélodica de Rodez, habituellement en bleu mais pour les fêtes en nœud doré, ont hérité temporairement du surnom de paquet cadeau.

Super concert : Notre Chef est fier de ses choristes et peut aussi être fier de son travail. Et son sourire fut un beau remerciement pour ses chanteurs. Bien sur il y aura encore à revoir, à perfectionner mais ce soir, Pèlerins et Piroguiers ont suivi leur Voix sur le chemin, la Nuit fut Douce, les Cloches ont bien sonnées tandis que les Rois défilaient sans encombres, les Noëls furent cotonneux et clinquants. Nos Tziganes ont fêté noël sans dérapage. Sans oublier nos solistes qui ont sublimé les chants avec solos : bravo à Amélie, Didier, Véronique et Antoine. Le Père Noël ne pouvait que venir nous rejoindre juste avant que ne se lève le Vent d’hiver du rappel. Et un concert ne serait pas réussi sans un public à l’écoute, appréciateur et qui manifeste son plaisir.

Merci à l’Ensemble Polyphonique pour le bien agréable petit en cas qui a suivi. C’est un petit moment de détente et de partage toujours bienvenu avant de se séparer… jusqu’au prochain concert qui ne saurait tarder en cette fin d’année.
La nuit a envahi les rues et, à présent, les villages brillent de tous les feux de leurs illuminations de Noël pour éclairer la route du retour.

Photos             Vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.