Résonance a 20 ans

Voilà le grand jour arrivé ! Même le temps s’était mis à la fête, la grisaille du matin ayant laissé filtrer le soleil en début d’après-midi.

Depuis quelques jours, voire quelques mois, l’effervescence invisible s’est amplifiée pour devenir bien réelle. Le bureau a bûché discrètement à la préparation de l’événement, de l’information à l’organisation, soutenu dans un même élan par tous les choristes, chacun ayant son implication personnelle. Sans oublier notre chef qui a « brassé tout le vent » qu’il a pu pour obtenir le meilleur de nous, et des autres ensembles, à chaque répétition : je ne suis pas sure qu’il aie eu moins chaud bien que nous lui ayons donné quelques sueurs froides !

La veille, une première équipe était déjà à pied d’œuvre, assistée des employés communaux de Gages, pour monter et sécuriser l’estrade. A 10h samedi matin, une autre équipe était sur place pour la préparation de la salle, de la sono et la déco florale extérieure tandis qu’une autre déposait déjà ses paniers de courses dans les frigos. Dès 14h, notre chef investissait les lieux pour finir l’installation audio et installer l’orchestre. A 17h, horaire du premier rassemblement des autres groupes, tout le monde, ou presque, était déjà sur place ; les uns pour répéter, les autres pour préparer en cuisine le buffet de réception, finir une installation, un rangement.

Chaque ensemble va se concentrer sur son répertoire à tour de rôle. Chose rare, nous avons un peu d’avance sur notre programmation. Tout le monde profite de ce moment de détente pour s’aérer au soleil et se rassasier d’un petit en-cas ; léger car concert et puis il y a un plantureux buffet qui nous attend ensuite.

20h : les premiers spectateurs franchissent déjà la porte. 20h30 la salle est pleine pour écouter les présentations et remerciements et laisser place à la musique. C’est « Dédé », co-fondateur et premier chef de Résonance qui va ouvrir ce concert avec une trentaine de ses anciens choristes, pour évoquer un départ sans retour et le temps qui passe : 20 ans avant. Le chœur s’est modifié au fil des années entre départs et arrivées mais 4 choristes fondateurs sont encore là. 20 ans après, c’est Gilles qui reprend le flambeau pour présenter chacun de ses ensembles individuellement puis ensemble. Mener des petits groupes c’est bien, mais les réunir en une même communion musicale est l’apothéose pour un chef : Quel travail pour rassembler tout ce petit monde en osmose ! Si les choristes et musiciens apprécient ces concerts communs qui nous offrent un autre répertoire, une autre interprétation, je pense que les auditeurs n’auront pas boudé leur plaisir.

Chaque groupe va présenter une ou plusieurs oeuvres de son répertoire en solo et ensembles. La dernière partie du concert a réuni tous les ensembles et a permis à notre jeune soliste, Amélie, de subjuguer les spectateurs par sa voix.

Le rappel enthousiaste des personnes présentes a rassemblé choristes, musiciens et auditeurs dans une même allégresse brésilienne avec la Samba de Janeiro.

A noter les fleurs offertes à Amélie et les applaudissements de tous les choristes et musiciens, et du public, à notre chef. Egalement, la remise, avec Gilles, par  le plus jeune musicien, Jérémy 9 ans, d’un joli bouquet de fleurs à notre choriste la plus âgée, 94 ans, et qui est régulièrement là à chaque répétition : cela valait bien une petite attention.

Voici une soirée qui aura ravi participants et auditoire et laissera quelques bons souvenirs dans les anales de Résonance en attendant nos 25 ou 30 ans…

Un merci particulier  : (pardonnez-moi si j’en oublie)

  • à Dédé et aux anciens choristes de s’être retrouvés autour de leur ancien meneur.
  • aux musiciens et chef pour leur « joyeux anniversaire » à Résonance.
  • à Yvette (harmonie) d’avoir été présente alors qu’elle rentrait la veille du Japon.
  • à tout le personnel de la commune de Gages et à la municipalité pour leur soutien et leur serviabilité
  • à Antoine-Simone B. et leur fille Delphine pour la magnifique décoration florale avec toutes nos féliciatations
  •  à Mme Rozière, pépiniériste de Laissac, pour le prêt des plantes de décoration
  •  à tous ceux qui se sont impliqué dans la réussite de ce concert.
  • Félicitations aux jeunes élèves de l’école de musique de Marcillac qui venaient de passer, la veille ou en matinée, leur concours et ont tous été reçus.
  • et un immense merci à notre chef pour son investissement permanent à faire de chaque concert une réussite.

Photos

J’ai voulu innover quant à la vidéo. Ce n’est pas parfait, loin de là surtout que, (cela va donner matière à certains), j’avais oublié ( mais mon technicien-caméraman aussi) qu’un appareil photos est bridé à 30 mn d’enregistrement vidéo (il faut donc relancer toutes les ½ heures) : Je n’ai donc pas eu tout le concert. Et cela m’a pris un peu plus de temps ; excusez-moi pour l’attente…

Mix Vidéo

Laissez moi vos avis en commentaire ou sur « Encre et Plume » concernant ce mixage.

Vidéo côté public                ½ Vidéo côté choristes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.