22 Octobre 2016 – Maison de Retraite Laissac

laissacSamedi un peu en effervescence. Les petits enfants en vacances à la maison, un mauvais timing pour le trajet, un départ précipité entraînant l’oubli de lunettes et papiers et donc un retour rapide à la maison, et pour arranger le tout, un bon gros tracteur devant nous….

Et voilà ! Moi qui suis toujours en avance, par principe, pour quelques photos, contacts, aide, etc… me voilà en retard ! Je suis très mécontente de moi.

Arrivés à la maison de retraite de Laissac, j’abandonne mes deux petits et mon mari à l’installation de la caméra dans la grande salle des animations qui se remplit déjà. img_5725
Pas le temps de profiter des jolis inséparables dans leur volière ou des décorations automnales.

Guidée par les voix des choristes qui viennent de commencer la répétition, je me hâte de rejoindre le chœur, mais je n’ose pas croire que mon retard soit passé inaperçu ! Mais bon, je n’ai pas eu droit au « elle est en retard !  » traditionnel, Gilles étant déjà dans sa répétition, alors tout va bien. Je me console en me disant que je ne suis pas la dernière, mais ce n’est pas une excuse.

Concentration. Comme Gilles le souligne, c’est le premier concert de Résonance en solo depuis qu’il en a repris la baguette. Les quelques concerts faits jusqu’ici l’ont été avec les Voix des Boraldes et la Chorale du Vallon, le temps de monter un répertoire. Aujourd’hui est donc une Première pour nous tous. Allez, on se jette à l’eau, il est temps d’y aller.

img_5739Entrée des « artistes ». La salle est pleine, la majorité des résidents présents. Mes « moustiques » sont sages, la caméra tourne. Notre chef, salué par un auditeur enthousiaste, souhaite la bienvenue à tous et présente les pupitres au gré du Concert de Mozart. Un petit avant goût de Noël, suivi d’un chant orthodoxe russe pour bien se dire  qu’il en faut peu pour être heureux: aïe ! il en faut peu, oui, mais là, ce fut plutôt malheureux ! (j’ai hésité à couper la vidéo, mais après tout, cela fait partie des concerts ; un raté, cela arrive). Un autre Noël, le cantique de Jean Racine, Chanter, j’ai du bon tabac, glory alleluia, etc…  Chaque chant est applaudi spontanément, notre auditoire heureux de son après-midi. Nos papys et mamys vont reprendre en chœur le se canto final.

Merci au personnel de l‘EHPAD pour leur accueil et pour le goûter offert à l’issue de ce concert. Ce fut une après-midi agréable.

Notre prochain rendez-vous solo sera à Le Nayrac le 11 décembre

PHOTOS    https://drive.google.com/drive/folders/0B438CJ4WSN6DeTYxd0ZjbWktS3M?usp=sharing

VIDEO   https://drive.google.com/file/d/0B4CzohnGNCyieHNITzB5QUlGZGs/view?usp=sharing

Impressions personnelles : Pour un premier concert, ce n’était pas si mal, même s’il m’a laissé un petit goût d’insatisfaction, sans doute du au chant raté, au manque de place ou de visibilité. Peut-être y avait-il aussi un petit manque de concentration mais le contexte maison de retraite est toujours particulier. Et notre chef, qu’en a-t-il pensé ? Je n’ai pas eu son écho.

Epilogue : En sortant, nous avons croisé aussi une personne étrange en ce lieu. Un(e) esseulé(e)???  pas du tout… juste une pause…(rires et sourires) J’ai réservé l’exclusivité des photos à l’intéressé(e) qui se reconnaîtra.

Echanges sur le parking, les « au revoir », « bonnes vacances » et chacun a repris la route en notant bien la reprise des répèts pour le 7 novembre. Derniers blablas avec Agnès et Patrick ; et … une panne auto ! et voilà les quatre derniers choristes que nous sommes, passés au rang de mécanos. Il faut bien la faire redémarrer cette voiture : après quelques tentatives, quelques manœuvres, un jeu de câbles providentiels et Agnès a pu prendre le chemin du retour. Je n’ai pas fait de photos, dommage ! mais je ne pouvais pas être au garage et au studio en même temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.