12 Mai 2018 Rignac – Mille choeurs pour un regard RETINA

 

Concert pour les Saints de Glace :  St Mamert avait bien fait miroiter un peu de beau temps la veille, mais St Pancrace ne l’entendait pas ainsi, tradition oblige. Le soleil de vendredi et samedi matin s’est retrouvé noyé peu à peu sous une pluie drue et froide qui nous a accompagnés toute la soirée. St Servais n’aura pas été plus clément …  Il va vraiment falloir que St Urbain « qui les tient tous dans sa main » fasse quelque chose…

Intéressons nous à plus plaisant que ce climat hivernal : un concert. Direction Villefranche de Rouergue, via Rodez. La circulation dense, les camions, tracteurs et « touristes » font paraître le trajet un peu long et le temps trop court. Mais nous apercevons le clocher du petit village dans le créneau horaire prévu. Nous voici à Rignac.  La petite placette, au coeur du bourg ouvre les portes de son église au clocher octogonal, entourée d’anciennes maisons comme autant de gardiens en faction. La vieille porte d’entrée intérieure, pivotante comme un tourniquet nous surprend. Le lieu est vaste et reflète la simplicité.  L’orgue est posté sous les arches entre le bas côté et la nef, et non pas à la tribune comme souvent. Attention si vous montez à cette dernière, large et profonde : Dans la semi-obscurité, le vieux parquet de bois en cache les marches. Mais quelle sonorité ! cela va être un plaisir de chanter ici.

Mais voici notre chef, toujours affairé. Quelques claquements de main et les quatre choeurs (Chorale du Vallon, Voix des Boraldes, Résonance et Ensemble Polyphonique) se regroupent pour la traditionnelle et toujours très utile répétition. Nous chantons ce soir au bénéfice de  l’Association RETINA (recherche médicale en ophtalmologie) qui organise chaque année l’opération « Mille choeurs pour un regard » dont tous les choristes ont entendu parler un jour. Celle-ci propose chaque année un chant aux chorales participantes tirée du répertoire de son parrain : en 2018 Gérard Lenorman avec « et moi, je chante ». Mais ce chant, magnifique, il a fallu le monter en 3 ou 4 répétitions… un challenge pour des chorales amateurs et pour notre chef.

La soirée est ouverte par les responsables locaux de « RETINA » . Gilles prendra le relais, avec toujours la même passion et le même engagement, tout au long de notre répertoire. Amélie, notre jeune soliste que je ne présente plus, va captiver comme chaque fois, tout l’auditoire. Puis nous allons mettre un point d’honneur à réussir le mieux possible le chant final, symbole lumineux de Rétina 2018 qui fut lui aussi largement applaudi. Le rappel enthousiaste ne s’est pas fait attendre. Le tradionnel Se cano a été entonné par tous, choristes et auditeurs, d’un même élan.

Commentaires de sortie : « c’était super », « je me suis régalé »  « Leur chef de choeur est génial » : Ce n’est pas moi qui l’ai dit  (même si je le pense) mais les spectateurs.  Gilles, je sais que tu n’aimes pas qu’on te mette en avant. J’évite de le faire, mais je profite de cette occasion (une fois n’est pas coutume) pour le dire aussi : nous avons un chef formidable, qui ne compte ni son temps, ni son travail, ni sa patience pour nous faire progresser. Sa plus belle récompense c’est notre reconnaissance au travers du meilleur  rendu possible de nos concerts. Faisons donc en sorte de lui dire merci de la plus belle manière, pour lui et pour notre plaisir personnel.

PHOTOS               VIDEO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.