22 Décembre 2019 – Noël à MARCILLAC

Après une courte nuit et une matinée  accélérée,  nous repartons, toujours sous la pluie, vers les belles terres du Rougier, direction Marcillac-Vallon et l’église St Martial que nous connaissons bien maintenant. Le peu d’avance prévue et déjà bien entamé au départ, nous nous traînons derrière camions ou vacanciers impossibles à doubler jusqu’à Rodez, pour arriver, une fois n’est pas coutume, légèrement en retard ; la répétition commence déjà : je peste !!! Ce n’est pas grave en soi, mais je n’aime pas ça ! J’installe discrètement la caméra, et prends quelques rapides  photos du choeur, avant de rejoindre le groupe.

Dernière répétition, dernier concert de l’année, fin 2019 en chansons. Le calendrier n’est pas extensible, nous prolongerons Noël jusque fin janvier 2020 afin d’honorer chaque demande de prestation.

St Martial veille sur la jolie petite crêche à l’entrée de la nef et nous invite à la paix. La répétition se déroule sereinement. Les esprits sont déjà dans les réjouissances à venir et c’est gaiement que tout le monde s’éparpille durant la pause.Le public s’installe peu à peu jusqu’à occuper presque tous les bancs ; famille, amis, voisins, mélomanes ont répondu présent pour ce concert de Noël.

Raymonde, Présidente de la Chorale du Vallon débutera cette soirée  par quelques mots de bienvenue et remerciements. L’église s’est faite silence, un coup d’oeil du chef à Wandrille pour entamer son solo et le premier chant. Le public marcillacois, toujours chaleureux, salue chaque interprétation d’un élan commun.et les solistes sont chaudement applaudis ainsi que notre « tambourinaire » que tous connaissent ici puisqu’il est de Marcillac.

Le concert touche à sa fin, le petit Papa Noël est passé… Mais il y a un bis. Quelques secondes d’attente… notre chef farfouille dans un sac, dos au public. Dans le choeur, (certains devinent la suite), des fous rires fusent qui vont grandissant lorsque Gilles se coiffe de son bonnet de Père-Noël sous les bravos des spectateurs. Mais si ce n’était que cela…. c’est que ce bonnet est animé d’une  énergie débordante… Le vent d’ hiver  a bien du mal à souffler dans l’hilarité collective.

Voilà une superbe soirée et un très bon concert. Nous terminons l’année sur des notes très positives qui réjouissent choristes et chef. Et malgré cela, il pleut toujours !

Direction la cantine du collège où nous attend la collation post concert ; collation, le mot doit être un peu faible car comme à chaque réception des uns ou des autres et aujourd’hui pour la Chorale du Vallon, le buffet sera plus que garni… J’ai perdu ma passagère, partie devant sans doute pendant que je rangeais mon matériel.  J’arrive bonne dernière mais je prend le temps d’une friandise et d’une courte ballade à mon toutou. Un SMS d’Agnès qui s’inquiète que je ne sois pas là… Et zut ! j’ai raté le petit compte rendu de Gilles, tant pis. Wandrille, tout jeune et foufou qu’il est, m’a préparé une assiette avec sa gentillesse habituelle : Merci Wandrille. L’après-midi va se poursuivre gaiement jusqu’à plus de 20 h jusqu’à ce que nous trouvions notre chef dans un autre registre, balai en mains pour nettoyer la salle. Il est grand temps de prendre la route du retour.

— Merci à la Chorale du Vallon pour leur accueil toujours chaleureux et leur réception post concert toujours aussi conviviale et « nourrissante » ainsi qu’aux responsables du Collège qui nous ouvrent régulièrement leurs locaux.

— Merci à tous les choristes venus honorer ces deux derniers concerts, à la veille de Noël.

— Un gros MERCI à notre chef pour son investissement permanent  auprès de nous tous, quels que soient les jours ou les circonstances, pour son travail, pour sa patience que nous mettons parfois à rude épreuve, pour son amour de la musique qu’il sait si bien partager.

PHOTOS                       VIDEO

Ce concert a un peu tardé à paraître : mon planning qui devait être léger s’est trouvé surchargé entre autres de petits enfants, avec en plus un gentil minou qui se fait un plaisir de venir s’installer devant l’écran ou sur le clavier du pc avec les bêtises qui en découlent… Mais voilà, je suis à jour, parée pour notre concert de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.