2 juin 2018 Gages

Après maints préparatifs et répétitions, voici le jour « J » pour notre concert annuel local. Il ne fait pas très beau et la pluie s’est invitée mais qu’importe ; nous sommes heureux de nous retrouver tous à la salle des animations de Gages pour un grand concert, puisque les quatre chorales se trouvent réunies.

Première étape : Charger le matériel et récupérer mes co-voitureurs sévéragais.

Deuxième étape : Après une veille et matinée culinaire, déposer en cuisine les petits plats préparés pour le « lunch » d’après concert. Lydie est déjà aux tables et frigos pour tout agencer et ordonner.

Troisième étape : Admirer la décoration florale, toujours aussi raffinée, de notre ami choriste-fleuriste Antoine, en l’immortalisant sur photos. Poser la caméra.

Pendant ce temps Francis et notre chef « en service logistique », au milieu d’un nid de cablages, s’affairent à régler la sono : 1-2, 1-2, 1-2-3… Tout est déjà en place, ce qui laisse supposer qu’ils sont là depuis déjà un bon moment. Le défilé d’arrivée des choristes ralentit dans un joyeux fond sonore. Le chrono sonne le rappel pour la mise en place des quatre choeurs et la répétition : Gilles n’aura pas eu le temps de souffler.

Petite pause détente pendant que les spectateurs s’installent. L’auditoire est un peu moins nombreux que les années précédentes mais il y avait beaucoup d’autres manifestations sur la région en ce samedi soir. Nous avons, cette année, le plaisir de la présence de M. Mery, maire de Gages-Montrozier que nos Co-présidente et chef vont saluer et remercier pour l’aide apportée à l’organisation de la soirée.

Résonance ouvre seul le concert avec trois chants de son répertoire personnel et poursuit accompagné des Voix des Boraldes, de la Chorale du Vallon et de l’Ensemble Polyphonique. Quelques 110 choristes et un chef pour un répertoire varié pour voyager dans les styles, les époques ou les pays. C’est toujours dans le même silence admiratif que s’élève la voix d’Amélie lors de ses solos, après que notre chef l’aie présentée : une jeune fille… sur l’Aubrac…. à la chorale…. et une voix….

Avec maints applaudissements, le public, heureux de sa soirée, va solliciter deux rappels.

Alors que la salle se vide de ses auditeurs, chacun va s’affairer à ranger les chaises pendant que d’autres installent le buffet de réception prévu pour les chorales.

La soirée va se poursuivre un petit moment autour des tables garnies en festins salés et sucrés auxquels tous vont faire honneur. De quoi caler toutes les petites fringales post concert et redonner un peu d’énergie aux manutentionnaires qui se sont attaqués au rangement et au démontage de l’estrade (pas une petite affaire), avant de prendre le chemin du retour.

Quelques PHOTOS

VIDEO : Bizarre, bizarre ! Ecran de caméra allumé mais charge de batterie intacte ! Il y a un problème. Lors de la tentative de lecture, verdict sans appel : carte mémoire défectueuse. Il n’y aura donc pas de vidéo. Le caméraman, pro ou non, n’y est pour rien, désolée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.