17 juin 2018 – Espalion St Hilarian

C’est la fête annuelle d’ Espalion : la St Hilarian. Comme chaque année, le comité des fêtes a œuvré pour que chacun profite des diverses manifestations durant ces trois jours festifs. A cette occasion, l’ensemble polyphonique d’Espalion propose son concert annuel.  La magnifique église paroissiale étant suffisamment grande pour nous accueillir, les choristes des Voix des Boraldes, Chorale du Vallon et Résonance ont rejoint l’ensemble polyphonique pour ne former qu’un chœur.

A notre arrivée, nous croisons un groupe folklorique qui se prépare tandis que de jeunes « pom pom girls » se démènent sur le podium installé sur la place, face à l’église.  Après une courte recherche de parking, nous rejoignons discrètement la fraîche pénombre de la nef, l’EPE  étant déjà en place pour sa répétition. Quelques minutes plus tard, nous nous retrouvons tous pour revoir nos chants communs. Notre répétition se termine devant un bon nombre de spectateurs venus un peu en avance.

A l’heure du concert, c’est une belle assemblée, remplissant tous les bancs de cette belle église espalionnaise qui attend l’entrée de leurs choristes locaux. A tout seigneur, tout honneur, c’est l’Ensemble Polyphonique d’Espalion qui débute cette soirée avec trois chants propres à leur chœur après un petit mot de bienvenue de leur présidente Monique  : « Corti » chant corse, « Yerevan Erebouni » chant arménien et « l’hymne à l’amour » d’E. Piaf. Sous les applaudissements annonçant une belle soirée, l’EPE va quitter le devant de la scène pour revenir accompagné des Voix des Boraldes, de la chorale du Vallon et de Résonance : une centaine de choristes pour un seul chœur.

Le programme est varié et, à ma grande surprise,  notre chef va innover dans sa présentation des pupitres : c’est une envolée de chants d’oiseaux qui va s’élever ce soir. Bon vent pour une ballade migratoire sur tous les continents au dessus des airs traditionnels ou religieux, des gospels, des variétés.

Chaque chant est applaudit avec chaleur et le public, conquis, va solliciter deux rappels que nous allons honorer avec le plus grand plaisir jusqu’à la sortie de tous nos visiteurs.

Notre chef étant très fier et très ému de la présence de la famille Bonnet d’Espalion qui œuvrent énormément et depuis très longtemps pour la musique sur tout l’espalionnais, j’ai gardé quelques secondes post-concert pour son souvenir personnel. Merci à eux de nous avoir fait l’honneur de venir nous écouter.

Et la soirée n’est pas tout à fait terminée pour les choristes. Après avoir remis tout en ordre, nous avons pris la direction de la gare sur les hauteurs d’Espalion. Là nous attendait un copieux et délicieux buffet préparé par l’Ensemble Polyphonique auquel chacun s’est fait un devoir de participer.

Merci aux petites mains qui ont œuvré à ce bien agréable et revigorant intermède.

 

PHOTOS                         VIDEO

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.