06 mai 2018 – St Christophe Vallon – Rencontre avec la Chorale du Lévézou

Nous partons cet après-midi sous un ciel orageux où traînent encore quelques éclairs sévéragais. La « route de Rodez » devenue routinière au fil du temps, nous emmène jusqu’à St Christophe Vallon, petit village niché dans le Vallon du Rougier de Marcillac, entre Rodez et Decazeville.

Rien de bien surprenant sur cet axe en ce dimanche de pont de jours fériés  si ce n’est le nombre impressionnant de voitures à l’aéroport de Rodez, les grèves SNCF ne devant pas y être étrangères ; « le malheur des uns faisant le bonheur des autres »…

Nous voici donc dans les petites ruelles bordées de façades rougies qui nous mènent jusqu’à l’église St Pierre. Là, de petits groupes de choristes se saluent, profitant d’un chaud rayon de soleil, en attendant l’heure de notre répétition. Les lieux sont déjà occupés par la Chorale du Lévézou de Pont de Salars que nous accueillons ce soir pour un concert commun.

Au timing prévu, Gilles rassemble tous les choristes pour accorder le chant commun, (c’est lui qui aura le privilège de diriger le chant final) avant de faire notre propre révision. Bien à l’abri de St Pierre, nous ne remarquons qu’à la pause que l’orage nous a rattrapés et qu’il pleut à grosses gouttes. Ce qui n’empêchera pas la soixantaine de spectateurs de nous rejoindre.

Première partie : La chorale du Vallon et les Voix des Boraldes, renforcées de Résonance et de l’Ensemble Polyphonique. Petit tour chantant entre sacré, traditionnel, gospel, films  à travers le temps et les continents.

Et comme nous n’avons peur de rien, nous suivons notre chef, toujours téméraire, après 3 ? 4 ? répétitions, pour une première en public de « et moi je chante »,  chant prévu pour la semaine suivante lors du concert « Mille choeurs pour un regard » en faveur de Rétina (en remplacement du Total Praise programmé).

Seconde partie : Nous laissons la place à Marie Bernard Chemla et la Chorale du Lévézou qui commenceront par leur chant fétiche « une pointe d’accent » suivi d’un passage en Espagne, au Canada… retour vers quelques variétés françaises qu’on ne peut s’empêcher de fredonner avec eux.

En chant final, tous les choeurs se joindront pour « Mamy Blue » largement applaudi par le public, comme toute la représentation.

Concert réussi malgré quelques petits ratés (il y en a toujours). Tout le monde se retrouve ensuite à la salle multi-accueil La Soleilhade pour une « petite » collation préparée par la Chorale du Vallon et les Voix des Boraldes. Chacun va faire honneur aux tablées garnies de « salés » « sucrés » pour prolonger un peu plus ces moments d’amitié.

Merci aux cuisinières pour ce délicieux en-cas si bien garni et présenté.

PHOTOS                           VIDEO

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.