Concert St Jo Marcillac 20 mai 2016

2016-05-20 18.19.40Concert Marcillac Chorale du collège St Jo  le 20 Mai 2016

Cartes sd vidées, batteries rechargées, classeur rangé : Je reprends la route des concerts. Ce vendredi après-midi, direction le vallon viticole pour notre participation au concert donné par la chorale du collège St Joseph de Marcillac.

Voilà ce que j’aime quand arrive le mois d’avril-mai : les concerts qui s’enchaînent pour finaliser nos semaines de répétitions. C’est chaque fois un vrai plaisir et un moment agréable de retrouvailles entre choristes et de totale déconnexion d’avec la routine journalière.

C’est parti !  Je passe prendre mon « voyageur », auditeur assidu et nous prenons la route jusqu’à Laissac où nous attend Agnès. Changement de carrosse, nous nous faisons conduire aujourd’hui. De la circulation en ce vendredi soir, ce n’est pas la meilleure heure pour faire la route de Rodez ! Petite halte à Sébazac pour une course et nous retrouvons un itinéraire plus calme sur la jolie route qui s’enfuit vers Conques. Il fait un temps magnifique et la nature explose de couleurs au soleil du printemps, les vaches et chevaux paissent avec bonheur dans les champs, les fleurs s’égaient de toutes parts. La route de Marcillac est maintenant un itinéraire connu car nous y retrouvons souvent la Chorale du Vallon.

Marcillac dore au soleil ses pierres rouges. Nous trouvons aisément une place pour nous garer et nous rejoignons l’église St Martial par les petites ruelles. La majorité des choristes est déjà présente sur le parvis. 5 minutes pour déballer et installer la caméra et Gilles rassemble ses chœurs pour la répétition : tout va bien, nos chants commencent à être bien rodés. Une vérification du Total Praise, raté à la reprise au dernier concert on ne sait pourquoi ?, avant de céder la place aux enfants du collège, arrivés discrètement depuis un moment. Ils ont bien travaillé et vont présenter une dizaine de chants. Et puis surtout quelques essais des chants communs que nous n’avons vu qu’à la maison avec les audios de Gilles : un peu la déroute au départ…. mais on devrait s’en sortir.

Pause : chacun s’éparpille alentour selon son plaisir. Repos dans l’église ou sur les bancs ensoleillés pour les uns, pique-nique pour les autres. La Chorale du Vallon saisit l’occasion de renouveler ses photos ; « mais où sont les hommes ? » aucun à l’horizon, ils ont tous disparus on ne sait où ! Tant pis, ce sera une photo sans ténors-basses. Encore un peu de temps pour échanger, discuter et on patiente durant le « quart d’heure aveyronnais »….

Affiche concert St joL’attente ne fera pas venir beaucoup de monde supplémentaire. L’auditoire est clairsemé, principalement les parents et familles des collégiens :  une grosse motivation pour les enfants. Pour nous,  notre plaisir de chanter reste entier.

C’est le collège Saint Jo qui ouvre le concert. Après avoir salué, remercié l’assistance et présenté son projet musical, Marielle s’installe au pupitre et son mari derrière le clavier (et la caméra) tandis que les enfants prennent place. Jolie prestation de ces jeunes qui nous emmèneront au cœur de la variété française avec Je pars (Michel Sardou ), Soleil (Grégoire), Quand l’oiseau chante (Michel Fugain), Lilly (Pierre Perret), La terre est si belle (Hugues Aufray), La complainte de Pablo Neruda (Jean Ferrat), Enfants de tous pays (Enrico Maccias), Ivan Boris et moi (Marie Laforêt), Jour 1 (Louane), L’oiseau (du film Belle et Sébastien). Dommage qu’il n’y ait eu qu’un garçon ; le problème masculin se retrouve à tous les âges !

L’année scolaire de répétitions aura porté ses fruits. Marielle peut être réjouie de son travail et du résultat de ses « petits ». Ce sera toujours un plaisir de la retrouver pour d’autres concerts.

A nous : Honneur à Marcillac avec la Chorale du Vallon et les Voix des Boraldes avec « O Félix anima » et dans un autre genre « l’Amérique » de Jo Dassin. Je suis ravie de pouvoir les rejoindre pour chanter avec eux (ainsi qu’Agnès : il faut qu’on pose notre écharpe rouge, elle tranche trop !). Résonance remplace les CDV et VDB avec le « Cantique de Jean Racine » de Gabriel Fauré qui soutire automatiquement une plaisanterie brico-horticole à Gilles, puis « Chanter » de Claude Lemesle (Mireille Mathieu).

La présentation humoristique des pupitres avec « le concert de Mozart » rassemble nos trois chorales pour entraîner ensuite l’auditoire dans « il est un coin de France » de Luis Mariano puis « Dans la plaine » de Russie pour terminer avec nos deux gospels magistraux, « Glory Alleluia » et « Total Praise » (réussi cette fois).

C’est Michel Polnareff et Demis Roussos qui réuniront tous les choristes, petits et grands autour de « Qui a tué grand-maman » et « On écrit sur les murs » avant le départ vers le Sénégal à bord des pirogues avec « Bambali ». Gilles a embarqué avec nous côté choristes : un  régal ! « Tu aurais fait un bon piroguier… »

(Super ! Gilles nous gardera ce chant au programme car nous n’avons pas ce style et il est bien joli. Il nous en fera certainement une interprétation à lui qui ne pourra pas manquer de saveur).

Et comme un bon concert ne va pas sans un bis, après les remerciements de Marielle,  nous allons refaire une petite promenade en pirogue sénégalaise pour le plaisir de tous.

Voilà une très bonne soirée qui s’achève en attendant la suivante. D’importance celle-là aussi puisque nous reviendrons ici, à Marcillac, pour fêter les 25 ans de la Chorale du Vallon le samedi 4 juin 2016 à 20h30. J’ai hâte d’y être mais ce sera déjà le dernier concert de la saison. Dommage qu’il n’y en ai pas d’autres au programme 2016.

QUELQUES PHOTOS                                          VIDEO CONCERT 

Le cadrage de la vidéo n’est pas parfait (désolée pour les soprani), je l’avais calé sur les collégiens. Je n’ai pas pensé à la revérifier sur notre chœur.

Aïe aïe aïe ! les entrées et sorties…..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.