17-11-25 – NUCES

En ce dernier week-end de novembre, nous débutons nos prestations de l’année avec une série de concerts de Noël. Le père-noël a déjà garni notre hotte de choristes de concerts chaque semaine durant tout l’Avent.

Un petit vent hivernal et insidieux balayait la vallée de l’Aveyron ce samedi. Tenace, il finit malgré tout par chasser l’épaisse grisaille matinale pour éclairer notre route de belles travées ensoleillées.

 A l’invitation du Club des Aînés, Résonance retrouve la Chorale du Vallon et les Voix des Boraldes à Nuces. L’air est vif mais le soleil illumine la jolie fontaine de la place d’ocres flamboyants. L’église St Vincent de Paul nous accueille dans une chaleur bienfaisante.

Mais voilà notre chef qui arrive, empressé à décharger son matériel, mais emmitouflé dans sa veste d’hiver et son écharpe : aïe ! angine à l’horizon… Pas question de lui faire lever la voix, donc écoute et discipline.

Les directives de mise en place de Patrick établies, nous révisons rapidement notre répertoire. Le temps, impitoyable, a passé vite ; il est 17h30 et les premiers spectateurs s’installent déjà et profitent de la fin de répétition. Petite pause d’une quinzaine de minutes. Lorsque notre chef rejoint ses choristes, tous les bancs sont occupés, dans un brouhaha convivial. Le public a répondu présent à l’invitation du club FI.NU.VAL.

Après les remerciements et messages de bienvenue, Gilles, avec son humour habituel, mettra le public dans une ambiance détendue. Sa sensibilité prenant le dessus, il dédiera ce concert de Noël à Jean-Claude C. (époux de Claudine, choriste et présidente du club des Aînés de Nuces) ainsi qu’à Gérard P. (choriste) et leurs familles.

Mais nous voilà au temps de l’Avent. La Chorale du Vallon et les Voix des Boraldes vont ouvrir le concert en évoquant un petit village dans la vallée (peut-être le leur ?), suivis par Résonance avant de regrouper nos trois chorales au gré de chants de Noël d’ici et d’ailleurs. Le tambour de Jean-Pierre, la jolie voix d’Amélie et celles d’Antoine et de Didier ont agrémenté nos divers chants. Le Père Noël étant passé, les applaudissements enthousiastes et le rappel immédiat furent notre premier cadeau de ces fêtes à venir.

A l’alléchante proposition des organisateurs, spectateurs et choristes ont rejoint la salle des fêtes voisine pour un pantagruélique « petit en-cas ». Dans une ambiance chaleureuse, chacun s’est régalé des délicieuses préparations offertes en devisant gaiement. Notre chef, comme chaque fois, a été très sollicité et félicité, tant et si bien qu’il n’a pas du approcher le buffet…

La nuit était froide mais le ciel brillait lui aussi des milles étoiles de Noël lorsque nous avons pris le chemin du retour. La semaine prochaine, après une nouvelle sérieuse répétition, nous serons reçus sur les hauteurs de l’Aubrac, à la maison de retraite de St Chély d’Aubrac, en espérant que nous n’aurons pas besoin de prendre la luge pour nous y rendre…

PHOTOS             VIDEO 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.